Chapo

La demi-journée de sensibilisation et d’échanges sur le sport comme outil éducatif au service de la lutte contre les discriminations, proposée par Labo Cités et PLAY International, lauréat de l’AMI « Tremplin Asso », initialement en mars 2020, est reportée au mardi 19 janvier 2021.

Labocites_playInt_logo.jpg

Contexte

Pour répondre aux enjeux de la politique de la ville et améliorer les conditions de vie des habitants, le sport peut utilement être mobilisé. C’est ce qu’a réaffirmé la récente circulaire relative à l’intégration du sport dans les contrats de ville, en détaillant le rôle des acteurs de l’éducation et de l’inclusion par le sport et l’enjeu social du sport dans les quartiers prioritaires. Ce rôle a été confirmé par l’ANCT lors de l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Tremplin asso », dont 9 des 44 lauréats utilisent les activités physiques et sportives dans leurs actions.

Pour autant, il est incontestable que des inégalités d’accès et de pratiques sportives persistent au sein des quartiers populaires : taux de licence plus faible, insuffisante diversité de l’offre sportive, moindre pratique des filles, quasi absence de mixité sociale voire ethnique des publics au sein des clubs, formations insuffisantes et peu d’outils pédagogiques sur l’utilisation du sport en faveur de l’éducation et l’inclusion, etc. Par ailleurs, le mouvement sportif local ne semble pas assez connecté aux enjeux portés par les professionnels de la politique de la ville. Certains acteurs sportifs rejettent une approche ciblée par caractéristique sociale ou par territoire au nom de l’universalisme des valeurs du sport. D’autres, pourtant convaincus, ne sont pas intégrés à la politique de la ville car ils ne parviennent pas à démontrer la dimension socio-éducative de leurs projets.

Cette situation n’empêche pas le développement d’actions utilisant les activités physiques et sportives à des fins d’animation, de prévention et/ou d’éducation sur des thématiques sociétales (santé, citoyenneté, tolérance, lutte contre les discriminations, égalité filles-garçons, etc.) portées par des acteurs ayant des méthodes et des cultures professionnelles diverses.

 

Objectifs

  • Comprendre pourquoi et comment utiliser le sport comme un outil éducatif privilégié auprès des enfants et des jeunes afin de faire évoluer leurs représentations.
  • Sensibiliser à des outils favorisant l’utilisation du jeu sportif et du débat pour amener les enfants et les jeunes à reconnaître différentes formes de discriminations et leurs effets, dans le but de développer des comportements plus tolérants et plus inclusifs.

 

Public

  • Équipes politique de la ville
  • Acteurs de l’éducation : Éducation nationale, service Éducation des collectivités
  • Équipes projets des cités éducatives
  • Acteurs de l’éducation populaire et de l’animation
  • Représentants de l’État local
  • Associations et clubs sportifs

En priorité : les responsables de service et de structures, accompagnés d’un ou deux professionnels de terrain en contact avec des enfants et des jeunes

Labo Cités 4 rue de Narvik 69008 LYON. Tél. : 04 78 77 01 43
⤒ Retour en haut