Création d’une norme métier de la médiation sociale, rapport d’information du Sénat qui appelle à préserver le dispositif adultes-relais, tentative de l’Assemblée nationale et du Sénat d’inscrire le principe de la médiation sociale dans la loi « égalité et citoyenneté » … l’actualité de ces derniers mois est riche sur le sujet de la médiation sociale.

Si les messages accompagnant ces diverses démarches s’accordent sur le rôle de la médiation en tant que facteur de cohésion sociale ou sur l’importance des missions effectuées sur le terrain, il n’en demeure pas moins que depuis la fin des années 1980, ce domaine d’activité s’est élargi, diversifié, complexifié et reste encore pour partie dans des zones de flou.

L’objectif de ce numéro est d’apporter des éclairages et des éléments de discussion autour du métier de médiateur social dans les quartiers populaires. Il vise plus précisément à fournir des clés de lecture pour appréhender et analyser ce que recouvre la médiation sociale aujourd’hui, à comprendre concrètement les rôles et missions des médiateurs qui interviennent dans les quartiers. Il aborde également la question de la professionnalisation et de la pérennisation et interroge la plus-value de ces activités.

Espérons que ce numéro contribue à valoriser tout à la fois la médiation sociale dans les quartiers populaires, mais aussi les femmes et les hommes, souvent dans l’ombre, qui exercent des missions, parfois difficiles, au quotidien, sur le terrain.
 

Extraits

L'édito, le sommaire, la sélection documentaire + 3 articles gratuits :

 
Labo Cités 4 rue de Narvik 69008 LYON. Tél. : 04 78 77 01 43
⤒ Retour en haut